Les cookies d’enfance ultra-gourmands

S’il y a bien un goûter qui met tout le monde d’accord, c’est le cookie ! Petit biscuit ultra-gourmand par excellence, souvent très riche en sucre et en beurre, il se rend indispensable avec un bon verre de lait. Mais comme il existe autant de versions que de gourmands, il est parfois difficile de trouver la recette du cookie parfait ! Après de nombreux essais, je vous présente donc la recette adaptée à mon amour du fameux « croquant-fondant » du cookie d’enfance aux pépites de chocolat. 

Temps de préparation : 15 min
Temps de repos : 24h
Temps de cuisson : 12 min

Ingrédients (pour dix cookies):
240g de farine
150g de sucre complet
1 œuf à température ambiante
140g de beurre à température ambiante
1 bouchon d’extrait de vanille
100g de chocolat praliné
100g de chocolat noir
1 cc de levure chimique
1 pincée de sel

Étapes
Mélangez les ingrédients secs : farine, levure et sel (ces deux derniers ne doivent pas entrer en contact direct).
Dans un autre saladier, fouettez le beurre et le sucre complet, une fois le mélange homogène ajoutez l’oeuf et l’extrait de vanille, fouettez à nouveau.

Ajoutez la moitié des ingrédients secs, bien mélanger puis rajoutez l’autre moitié. Incorporez ensuite les chocolats grossièrement coupés (je divise chaque carreau en deux).

Filmez la pâte et laissez reposer au frais durant 24h.
Le lendemain, laissez la pâte à cookies à température ambiante pendant une trentaine de minutes. Préchauffez le four à 180°.

Prélevez des morceaux de pâte et pesez-les afin d’obtenir dix boules d’environ 70/80g. Façonnez-les en forme de boule, sans trop les travailler pour éviter de chauffer la pâte. Pour obtenir des cookies de forme homogène vous pouvez vous servir d’un emporte-pièce rond dans lequel vous placerez et applatirez légèrement les boules pour leur donner une forme parfaite. Disposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson en silicone.

Placez la plaque au milieu du four, et faites cuire pendant 12 minutes, jusqu’à ce que les cookies commencent à dorer. Au touché, ils doivent être mous mais pas collants. L’impression de manque de cuisson est normale, ils durciront une fois sortis du four après une dizaine de minutes.

Une fois sortis, enlevez-les de la plaque afin d’arrêter la cuisson et laissez-les refroidir à l’air libre. Régalez-vous, et si par miracle il reste des cookies, vous pourrez les conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique.

Astuce n°1 : Pour les plus pressé(e)s, vous n’êtes pas obligé(e)s de respecter le temps de repos qui permet une bonne diffusion des saveurs mais n’est pas indispensable.

Astuce n°2 : Le choix du sucre complet n’est pas anodin, il rajoute un petit gout caramélisé qui rend le cookie bien plus gourmand.

Astuce n°3 : Pour obtenir des cookies croquants à l’extèrieur et ultra-fondants à l’intérieur, ne les aplatissez pas trop sur la plaque, ils s’étaleront d’eux-mêmes à la cuisson, et pensez bien à les retirer du four avant qu’ils ne soient durs ! 

Et vous, quel est votre goûter d’enfance préféré ?

Belle journée !

Publié par

Je suis une grande amoureuse de la cuisine qui a posé ses valises à Lyon, capitale de la gastronomie. Mon objectif est de vous faire découvrir les meilleures adresses lyonnaises, car cette ville regorge de petites pépites qui feront pétiller vos papilles !

28 commentaires sur « Les cookies d’enfance ultra-gourmands »

  1. Merci pour cette recette. Je cherche encore LA recette des cookies parfaits ! Celle qui ressemblera le plus possible aux cookies que j’ai mangé à New-York.
    Je ne compte plus le nombre de recettes que j’ai déjà testés …
    Je croise les doigts et vais essayer la tienne 😀

    J'aime

  2. Coucou ma belle,
    Miam miam, moi qui veut acheter moins de biscuits industriels ça me donne envie de tenter tiens !
    Franchement ça donne faim !
    Gros bisous à toi 🙂

    J'aime

  3. ouuuh! ça a l’air super bon!! par contre je ne savais pas pour la levure chimique et le sel !
    je savais pour la levure de boulanger parce qu’elle est « vivante » mais justement j’avais lu que le chimique ne contenait rien de « vivant » donc pas forcément de risque à la mélanger avec du sel (ou sucre même) à vérifier 🙂

    en tout cas je garde la recette sous la main!

    J'aime

  4. Yummyyyyy!!! Je vais rajouter ta recette aux favoris et la faire un de ces quatre. Ils ont l’air méga bons. Je vais les faire à mon fils. Je suis sure qu’il va adorer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s